englishVersion
Minerve, les remparts

Les causses de Minerve et du Minervois ont toujours connu une occupation humaine: dans l’entrée des grottes ou dans les abris sous roche pendant les périodes préhistoriques; dans des cabanes de pierre sèche et les oppida durant la protohistoire et enfin dans les sites fortifiés au Moyen-Age.

MENERBA, ROC-CIUTAT

Etablie sur une presqu’île de pierre d ’accès difficile, Minerve est une puissante cité pendant la période médiévale. La Maison des vicomtes de Minerve domine le Minervois. Mais la Croisade contre les Albigeois va modifier l’organisation des pouvoirs locaux.

Appelée par le pape Innocent III en 1208 pour lutter contre l’hérésie cathare*, la Croisade aura pour conséquence le rattachement des provinces du Languedoc à la Couronne de France.
A partir de juin 1210, la Cité de Minerve est prise dans les tourments de la Croisade, comme Béziers et Carcassonne 1209.

PPP
Colombe Simon de Montfort, chef militaire de la Croisade, décide de prendre la cité réputée inexpugnable. Faisant placer des catapultes et trébuchets autour de la place forte, il ordonne sa destruction.
Le seul point d’eau de la cité, le puits saint-Rustique, rendu inutilisable, le manque de vivres, la chaleur contraignent rapidement le vicomte de Minerve à capituler.

Les croisés ne laissent pas d’autre choix aux cathares réfugiés à Minerve que de se convertir. Refusant d’abjurer leur foi qui leur laisserait la vie sauve, 140 cathares sont condamnés au bûcher. Minerve fut le premier bûcher collectif du début de la croisade.

*Le Catharisme:
Le catharisme est une religion chrétienne implantée en Europe occidentale autour de l’an mil. Elle est organisée en évêchés.
Elle propose une lecture dualiste des évangiles où s'opposent deux principes: le Dieu créateur de toute bonté et éternité. Le principe du mal, du monde visible et corruptible.
Religion transmise par consolamentum (baptême de l’esprit), elle n'a pu survivre à l'éradication par la force et par le feu des seules personnes aptes à le transmettre.

La tour de Minerve
A VOIR AUJOURD'HUI :

-Les Vestiges de la place forte: la candela (chandelle en occitan), pan de mur XIIIème siècle du château.

-les remparts qui ceinturent encore la cité.

-La porte basse, la seule encore visible des trois portes d’accès à la Cité.

-La Colombe de l’artiste Jean-Luc Séverac, monument de paix en souvenir des cathares victimes du bûcher de 1210.

-La réplique de la «Malvoisine»,la plus puissante des catapultes du siège de 1210, rappelle les événements tragiques de la Croisade.

-Visites guidées de la Cité et des musées pour les groupes : renseignements auprès du Syndicat d'initative de Minerve.

Musée de Paléontologie et d'Archéologie :
Collections régionales.

Le musée abrite, dans sa collection, des traces de pas humains découvertes dans la grotte d'Aldène et datées du début du paléolithique.

Ouvert tous les jours de mars à mi-novembre. Tarifs: 1.70€ adultes ; 1€ enfants

Contact: Mairie de Minerve, tel /fax : 04.68.91.22.92

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Hurepel de Minerve
Le petit musée qui résiste. Musée de figurines reconstitution de l'épopée cathare.

Né de la passion d'un couple de vigneron pour cette terre et son histoire, le musée Hurepel vous propose sous forme de dioramas (figurines originales mises en scène) le récit de la tragique épopée des Cathares Occitans et de la résistance régionale.
En cette terre occitane, seules restent debout quelques pierres des châteaux bâtis sur d'abrupts pitons appartenant désormais à l'histoire, au soleil et au vent. Hurepel vous raconte cette histoire, belle et porteuse d'un immuable message... complément du Moyen-Âge des ruines. Un musée vivant !
Librairie, carterie, souvenirs vous sont proposés dans le musée. Textes de visite disponibles en Français, Anglais, Allemand, Néerlandais, Espagnol, Catalan, Italien, Danois, Suédois, Norvégien. Tarifs spéciaux groupes, groupes scolaires.

Musée Hurepel 5 rue des Martyrs 34210 Minerve Tél/Fax : 04 68 91 12 26